Parler, écrire, dire. Aimer la Liberté, le crier, la rêver. Défendre son nom, militer toujours et rester vivante.
Parler, écrire, dire.Aimer la Liberté, le crier, la rêver.Défendre son nom, militer toujours et rester vivante.

Livre d'or

Bienvenue cher(e) internaute. Peut-être est-ce en fait le début d'une belle amitié - on ne sait jamais. Si le cœur vous en dit, vous disposez de cet espace pour me raconter l'essentiel sur vous.

 

Bon amusement !

 

Séverine

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
  • Kyliepolskie.Wordpress.com (vendredi, 12. mai 2017 07:53)

    I am very happy to read this. This is the kind of manual that needs to be
    given and not the random misinformation that's at the other blogs.
    Appreciate your sharing this greatest doc.

  • manicure (mardi, 28. mars 2017 22:10)

    I'll immediately seize your rss feed as I can't to find your e-mail
    subscription hyperlink or newsletter service.
    Do you've any? Please allow me know so that I may subscribe.
    Thanks.

  • Jacques (lundi, 26. décembre 2016 11:55)

    Toutes les réponses à vos questions se trouvent ICI:

    http://www.lelivredevie.com/index.php

  • Sarah Charpentier (samedi, 17. décembre 2016 12:23)

    Milles mercis Séverine pour votre courage! Vous lutez pour nous tous et malheureusement pour les victimes actuels. Vous êtes la voix de tous unis en une personne incroyable. Je ferais mon tout avec votre texte PDF. Et oui, 2017 sera l'année qu'on regagne notre voix collective, que nous allons gagner ce lutte! Grâce à vous, et grâce aux milliers de personnes qui vont vous suivre jusqu'au bout.
    Merci. Et d'une victime (or survivor) à une autre, je vous aime.

    Sarah Charpenter (née Whittaker)

    PS Notre premier contact s'est fait quand j'ai signée votre pétition et racontée un peu mon histoire... peut être nous pouvons échanger plus, mais je ne veux pas vous bombarder avec encore des histoires abominables.

  • Pierre (mercredi, 30. mars 2016 12:38)

    C'est en tirant le fil de tes mots que je suis allé à Calais, en tirant le fil de la vie que nous nous sommes rencontrés. Just go on. :-)

  • THEVENOT (mercredi, 30. mars 2016 12:36)

    je m'appelle Anne et suis une maman blessée. Je suis une victime d'attouchements qui n'a pas parlé, qui a occulté et un jour tout est revenu à l'age adulte. Le sort s’acharne aujourd'hui car nous
    avons appris il y a 2 mois que notre fille de 5 ans a été abusé par le fils de sa nourrice âgé de 14 ans. Nous sommes détruits,avons l'impression d'être délaissé par la justice et moi j'ai peur pour
    ma fille pour son avenir, qu'elle passe par ou je suis passé ... et pourtant je croyais pouvoir la protéger de ces prédateurs qui sont partout. Depuis, l'histoire de ma fille a touché beaucoup de
    femmes qui sont venues se confier à moi. Nous sommes beaucoup trop dans ce cas et trop n'ont pas pu parler ou la famille a voulu étouffer l'affaire. C'est inacceptable !

      Actualités

Enfin disponible ! 

Familles Inces-tueuses 

Le livre est paru chez Z4 Editions. 

Couverture par Florence Marthe, 

Découvrir son travail ici.

Suite à vos demandes : StopPrescription est désormais un livre, à acheter, offrir, prêter...

Pour acheter le livre, cliquez sur l'image ci-dessus afin d'accéder au site d'achat.

Disponible aussi en format numérique.

La pétition est clôturée, mais toujours en ligne pour la partager, faire savoir, informer, participer à la prise de conscience.  Merci !

 

#StopPrescription

Ce texte sur Calais est une invitation à penser plus loin que cette seule ville : la valeur que nous donnons à une vie humaine, l'avenir de la société que nous construisons dans le déni de nos responsabilités, la façon d'accueillir des personnes qui nous sont différentes, et quel sens nous donnons au mot "accueil". Appel à l'humanité présente en chacun de nous, ce texte dresse aussi un constat d'échecs des politiques menées jusqu'à présent. A Calais, rien n'est jamais terminé. 

L'objectif de l'auteur est ici de sensibiliser un maximum de personnes et inviter les figures politiques à se positionner, à proposer des actions plus humaines et surtout plus cohérentes, dans le respect de la dignité et des libertés de chacun. L'invitation à la réflexion, l'appel à l'humanité présente en chacun de nous et le regard que chacun porte sur "l'autre".

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Séverine Mayer